La Révolution de 1918, 1928

Fusain et pierre noire, NT 1163

Käthe Kollwitz, La Révolution de 1918, 1928, fusain et pierre noire, NT 1163, Collection Kollwitz de Cologne © Käthe Kollwitz Museum Köln

En 1928, le SPD de Leipzig charge Käthe Kollwitz de concevoir une carte postale pour le dixième anniversaire de la révolution de novembre et plus précisément des événements du 9 Novembre 1918.

La révolution, déclenchée en novembre 1918 par le soulèvement des marins à Kiel et à Wilhelmshaven, gagne Berlin, la capitale du Reich, le 8 novembre. Le lendemain matin, les conseils d'ouvriers et de soldats appellent à la grève générale. Des soldats stationnés à Berlin rejoignent les manifestations de masse dans le centre-ville. Au cours de la journée, les événements se précipitent: l’empereur Guillaume II abdique, et Philipp Scheidemann proclame depuis le Reichstag la première république démocratique d’Allemagne.

Käthe Kollwitz est témoin de ce moment historique. Plus tard, elle observe à la porte de Brandebourg un
»camion [...] chargé de marins et de soldats«, comme le montre les photos de l’époque. Contrairement à Kollwitz, les passants sur les photos vêtus à la mode bourgeoise observent plutôt calmement ce qui se passe, et ne participent pas à la liesse des révolutionnaires dans les camions. L’artiste tentera dans ce dessin de saisir l’optimisme qu’elle même ressent ce 9 novembre 1918.